Less Saves The Planet

Sélectionner une page

L’urine, une mine d’or pour vos plantes !

L’urine, une mine d’or pour vos plantes !

Vous avez bien lu. L’urine peut être utilisée comme engrais. Le concept semble étrange mais son utilisation dans le jardin n’est pas une idée si saugrenue qu’il n’y parait. Les chercheurs et jardiniers concernés par l’écologie ont mis au goût du jour cette ancienne pratique. Engrais naturel et gratuit, sans impact sur l’environnement, l’emploi de l’urine possède bien des avantages.

Une alternative écologique et économique 

Le système mondial de production alimentaire est la principale influence humaine sur les cycles naturels de l’azote et du phosphore de la planète. La quantité d’azote et de phosphore présente dans le sol limite la croissance des cultures, qui sont donc fertilisées. Mais la majorité des engrais sont fabriqués soit en transformant l’azote de l’air en ammoniac, ce qui consomme à lui seul 2 % de l’énergie mondiale et repose largement sur les combustibles fossiles, soit en exploitant des ressources limitées, comme la roche phosphatée.

Une solution à ce problème pourrait être beaucoup plus proche que les gens ne le pensent. La plupart des nutriments que nous consommons dans les aliments passent dans nos urines, car notre corps en a déjà assez. Mais au lieu d’être récupérés, ces nutriments sont évacués, dilués et envoyés dans des stations d’épuration où ils sont éliminés, laissant des effluents qui peuvent être rejetés sans danger dans l’environnement.

La partie la plus riche en nutriments des eaux usées est l’urine humaine, qui représente moins de 1 % du volume total mais contient 80 % de l’azote et 50 % du phosphore.

Nourrir les plantes avec de l’urine

Rassurez-vous, l’urine n’est pas toxique pour les plantes, il s’agit d’un produit stérile.

L’urine contient une bonne quantité de nutriments indispensables à la croissance des plantes. Elle est composée de 95 % d’eau. Jusqu’ici, tout va bien, non ? Quel jardin n’a pas besoin d’eau ? Dans cette eau sont dissoutes des traces de vitamines et de minéraux nécessaires à la santé et à la croissance des plantes, mais l’important, ce sont les 5 % restants. Ces cinq pour cent sont en grande partie composés d’un déchet métabolique appelé urée, et l’urée est la raison pour laquelle l’urine dans le jardin peut effectivement constituer un excellent engrais naturel.

Le succès de l’alimentation des plantes avec de l’urine pourrait avoir un impact positif sur la faim dans le monde, ainsi que pour le jardinier biologique. Dans de nombreux pays du tiers monde, le coût des engrais manufacturés, qu’ils soient chimiques ou organiques, est prohibitif. Dans les régions où les sols sont pauvres, l’utilisation de l’urine collectée localement dans le jardin pourrait améliorer le rendement des cultures facilement et à moindre coût. Quels sont les avantages de l’utilisation de l’urine dans le jardin pour le jardinier amateur ?

Une personne produit en moyenne 1,5 litres d’urine par jour ce qui correspond à une surface de jardin fertilisé de 2,5m². En se penchant sur le côté écologique de la chose, nous constatons que grâce à ce procédé, les économies d’eau potable partant avec chaque chasse d’eau sont conséquentes et qu’au passage, on évite son retraitement.

Comment recycler et utiliser l’urine ?

Il existe deux façons d’utiliser l’urine : pure ou diluée avec de l’eau. L’urine pure s’utilise avant la plantation des cultures. Elle permet de préparer le sol. Pour ce faire, il suffit de verser 1 à 3 litres d’urine par mètre carré directement sur le sol une dizaine de jours avant la mise en place des cultures.

À noter que, pour utiliser correctement l’urine et en absorber les odeurs, le sol doit lui aussi être nourri. Il est donc indispensable d’apporter du compost ou du fumier en complément. Ainsi, pour 1 litre d’urine, 500 g de compost doivent être ajoutés à la terre dans les 5 premiers centimètres de profondeur.

Une fois les cultures mises en place, diluez 1 litre d’urine dans 10 litres d’eau. Cette étape est très importante afin de ne pas brûler vos plantations ! En effet, tout est une question de dosage… Appliquez ensuite ce mélange toutes les deux semaines au pied des plantes (y compris sur les cultures en pot). Il sera aussi efficace qu’un engrais que vous pourrez trouver dans le commerce. Et sachez que toutes les plantes aiment l’urine, même si certaines y sont plus réceptives que d’autres, comme les betteraves par exemple.

Attention toutefois à bien arrêter l’urine 4 semaines avant la récolte. En effet, cela permettra de garantir son entière dégradation et d’éliminer ainsi d’éventuels résidus.

Nous vous recommandons de suivre les préceptes de Less Saves The Planet qui s’inscrivent dans la préservation de notre Terre grâce à une agriculture réfléchie et proche de la nature.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos dernières vidéos

Pimp my planet

  • Lorenz Bäumer

    Lorenz Bäumer

    Nous accueillons sur notre blog un invité brillantissime : Lorenz Baumer …
  • Jean-Marc Barr

    Jean-Marc Barr

    L’acteur franco-américain, Jean-Marc Barr, s'est illustré dans le Grand Bleu …
  • Nicoletta

    Nicoletta

    Nicoletta est l’une des plus belles voix de la chanson …
  • Olivier Widmaier Picasso

    Olivier Widmaier Picasso

    Olivier Widmaier Picasso est juriste de formation, producteur de documentaires …
  • Michel Drucker

    Michel Drucker

    Avec plus de cinq décennies au compteur, Michel Drucker a …
  • Anthony Delon

    Anthony Delon

    L’acteur franco-américain a brillé dans des films qui ont marqué …
  • STEPHANE BERN

    STEPHANE BERN

    Animateur radio et télévision aussi bien qu’auteur de nombreux ouvrages, …
  • INÈS DE LA FRESSANGE

    INÈS DE LA FRESSANGE

    Égérie Chanel, directrice artistique ou encore rédactrice mode, Inès de …
  • CYRIELLE CLAIR

    CYRIELLE CLAIR

    Cyrielle Clair est depuis des années soucieuse de l’environnement dans …
  • BERNARD MONTIEL

    BERNARD MONTIEL

    Animateur de radio et de télévision émérite, Bernard Montiel est …
  • MAUD FONTENOY

    MAUD FONTENOY

    Vice-présidente du conseil régional de Provence-Alpes Côte d’Azur, Maud Fontenoy …

Contact

Pin It on Pinterest

Share This