Sélectionner une page

ET DU CUIR VÉGÉTAL A BASE DE CACTUS ?

ET DU CUIR VÉGÉTAL A BASE DE CACTUS ?

Le commerce du cuir d’origine animale requiert l’élevage intensif de certaines espèces et par conséquent les émissions de gaz à effet de serre qui y sont liées. Cette industrie est en effet plus polluante que celle des transports. Malgré ses effets négatifs, le cuir reste une matière privilégiée des consommateurs du fait de sa solidité et de la possibilité de choix de couleur, surtout en maroquinerie.

Le cactus : un choix piquant écoresponsable !

La démarche d’Adrian López Velarde et Marte Cázarez est de produire du cuir écoresponsable, biologique et végan à base de cactus. En effet, grâce à ses nombreuses vertus, cette plante semble totalement répondre à l’objectif des fondateurs de la start-up DESSERTO.

En effet, la culture du cactus nécessite peu d’eau :  il n’en faut que 200 litres pour en produire un kilo, comparé à un millier de litres, en général, pour d’autres ressources végétales. Ses faibles besoins hydriques sont en majorité satisfaits par la pluviométrie naturelle. Cette plante xérophyte présente par ailleurs l’intérêt d’être peu exigeante et peut être cultivée sans pesticide même dans des sols dégradés.

DESSERTO n’a qu’une seule plantation, située dans la région de Zacatecas au Mexique d’où le cactus utilisé est originaire. Ainsi, toute la production se fait dans le respect de la biodiversité : la plante appartient déjà à la flore locale et favorise celle-ci, aucun pesticide n’est impliqué et la plantation dure huit ans au lieu d’être renouvelée chaque année comme les cultures d’autres végétaux. La ferme ne génère que 15,30 tonnes de CO2 chaque année tout en en absorbant 8 100 tonnes grâce à ses cactus.

Le processus de production

Le processus de production du cuir végétal est très simple. Les feuilles muries de cactus sont coupées, broyées et mises à sécher au soleil pendant trois jours. La matière est ensuite travaillée avec des produits non toxiques qui lui confèrent son apparence similaire à celle du cuir véritable. Trois feuilles de cactus à peine suffisent à créer un mètre linéaire de tissu.

Le reste des plantes non utilisé est dirigé vers l’industrie alimentaire mexicaine.

Le produit fini

L’exploitation du cuir de cactus peut être élargie à une multitude de produits dans de nombreux secteurs tels que l’automobile ou l’aménagement d’intérieur. L’enseigne H&M a d’ailleurs utilisé leur cuir dans une collection lancée en février dernier !

Le matériau est tout aussi durable que du cuir animal : il résiste à l’abrasion, aux frottements et aux tâches et ce pour un prix similaire !

Au-delà de leur volonté de révolutionner l’industrie de la mode par leur innovation, Adrian et Marte cherchent à créer des emplois. Ainsi, DESSERTO, qui s’engage dans le respect de la biodiversité, promeut également l’économie locale de la région. Cette alternative éthique et biologique au cuir animal est une innovation à suivre.

Pour en savoir plus sur Desserto, vous pouvez vous rendre sur leur site internet ou leur compte Instagram.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos dernières vidéos

Pimp my planet

Contact

Pin It on Pinterest

Share This