Sélectionner une page

6 – Réduire le gaspillage alimentaire

6 – Réduire le gaspillage alimentaire

« On ne mangera que lorsque l’on aura très faim et l’on s’arrêtera avant d’être complètement rassasié » (Sarrâj, 1914 : 182 ; Ghazâlî, 1371 H : 288 ; Suhrawardî, 1983 : 349 ; Kâshânî, 1372 H : 274) : cet extrait soufiste éclaire tout à fait l’engagement de Less Saves the Planet au travers de cette thématique centrale qu’est l’arrêt du gaspillage. Malgré la décision gouvernementale de réduire le gaspillage de moitié d’ici 2025, celui-ci persiste.

 Le chapitre 6 a pour but de montrer que préserver l’environnement dans le monde de la restauration en général doit passer par de bonnes habitudes à adopter aussi bien dans les restaurants et dans les hôtels que chez soi. Nous vivons à une époque où le gaspillage alimentaire n’a jamais été aussi important : il représente un tiers de la nourriture produite dans le monde selon les données de la FAO. Des solutions simples pour réduire le chapitre sont à portée de main.

L’importance du monde de la restauration

La première partie de la lutte anti-gaspillage menée par Less Saves the Planet se déroule dans le monde de la restauration ; il s’agit d’optimiser toute la chaîne alimentaire de l’approvisionnement au service à table pour que le nombre de produits, de contenants et de transports soit le plus condensé possible. Nous invitons les chefs à prendre des habitudes écoresponsables dans leur façon de faire venir les produits à eux, de les stocker, de les cuisiner et de les recycler et offrir à emporter sous forme de doggy bag en cas de besoin. C’est par cette étape cruciale que notre label a vocation à développer cette forme d’engagement pour la planète.

Voici la stratégie anti-gaspillage préconisée par Less Saves the Planet :

  • Espacer dans le temps les commandes pour les produits non périssables (légumes secs, boissons…) ;
  • Regrouper les livraisons entre confrères ;
  • S’approvisionner en vrac, en gros contenants ou via des emballages navettes, de manière à réduire les emballages.
  • Produire sur site certains légumes, plantes aromatiques…

 

Ces conseils doivent être couplés de moyens stratégiques de conservation :

  • Conservation sous vide ;
  • Mise en place d’une cellule de refroidissement 
  • Systématisation de la congélation, de l’appertisation et de la mise en conserve des produits, etc.

 

 

Le rôle des consommateurs

 Nous souhaitons ouvrir cette hygiène de vie anti gaspillage à tous les consommateurs pour que chacun chez soi puisse limiter le gâchis autant que faire se peut. En effet, le gaspillage alimentaire représente 20 kg par français chaque année selon les chiffres de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie.

 

Afin de le limiter, nous délivrons des astuces et conseils concernant l’approvisionnement, le stockage, et la cuisine dans le fond comme la forme pour aider les individus à mieux consommer en joignant leurs efforts à ceux des hôteliers et des restaurateurs.  

A l’échelle des consommateurs, voici ce qui peut être réalisé :

  • Faites le tour de vos placards régulièrement (une fois par mois, par exemple).
  • Gardez votre réfrigérateur propre : la moisissure peut accélérer la détérioration des aliments.
  • Ne laissez pas les fruits et les légumes près d’un endroit chaud ou qui peut fumer. Le gaz naturel peut accélérer le processus de maturation.
  • Utilisez des récipients en verre. Certains récipients en plastique contiennent des produits chimiques qui accélèrent le processus de maturation des aliments.

 

Notre chapitre ouvre la voie à un traitement plus spirituel et hors des sentiers battus sur la question du gaspillage en proposant de l’aborder du point de vue du jeûne. Pratique très bénéfique pour la santé du corps comme de l’âme s’il est bien encadré et réfléchi, le jeûne offre une forme de sobriété en accord avec l’état d’esprit et les pratiques soutenues par notre mouvement dans sa lutte anti gaspillage. C’est la raison pour laquelle ce chapitre en fait la présentation et la promotion, même si nous n’en imposons évidemment pas la pratique et qu’il est très important de le réaliser dans de bonnes conditions et avec une préparation adéquate pour que celui-ci soit réellement efficace.

 

 

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos dernières vidéos

Pimp my planet

Contact

Pin It on Pinterest

Share This